Un investissement de 10 millions $ au profit de la filière igname

Un investissement de 10 millions $ au profit de la filière igname

Au Ghana, la Banque d’exportation et d’importation (Ghana Exim bank) prépare une enveloppe de 10 millions $ pour soutenir la production d’ignames dans le pays.

Au Ghana, la filière igname est l’une des principales contributrices du PIB agricole comptant pour 15 % des recettes. Après la performance historique réalisée en 2021/2022, le secteur attire déjà de nouveaux fonds pour consolider son expansion.

Lire la suite de l’article au lien suivant :

Ghana : Exim Bank annonce un investissement de 10 millions $ au profit de la filière igname (agenceecofin.com)

 

Les exportations d’ignames génèrent 48 millions de dollars au Ghana

Les exportations d’ignames génèrent 48 millions de dollars au Ghana

En 2021, les ventes d’ignames par le Ghana sur le marché international ont atteint un niveau record. Les expéditions du tubercule ont généré 48,2 millions $ confirmant la place de leader du pays en Afrique de l’Ouest dans le commerce mondial du produit, derrière le Nigéria.

Le Ghana détient désormais 24 % du marché global de l’igname, dont la valeur est estimée à l’échelon mondial à près de 200 millions $ par an.

Lire la suite de l’article au lien suivant :

Ghana : les exportations d’ignames ont généré 48 millions $ en 2021 (agenceecofin.com)

Un rayon dédié aux produits locaux dans un supermarché du benin

Un rayon dédié aux produits locaux dans un supermarché du benin

Situé à Fidjrossè Cotonou, le supermarché Nol Market promeut et valorise les produits locaux. Le supermarché dispose d’un rayon exclusivement dédié aux produits ‘’Made in Bénin’’.

Et chez nous, à quand des rayons “Made in Nouvelle-Calédonie”?

Lire la suite de l’article au lien suivant :

Un rayon des produits locaux au supermarché Nol Market – 24 Heures au Bénin (24haubenin.info)

De l’igname pour fabriquer des pâtes alimentaires

De l’igname pour fabriquer des pâtes alimentaires

Miondonini, marque de pâtes alimentaires fabriquées au Cameroun par l’entreprise Gariland International, a trouvé une alternative locale au blé en utilisant des tubercules comme le manioc, le macabo ou l’igname.

Lire la suite de l’article au lien suivant :

https://www.agenceecofin.com/entreprendre/2907-90431-au-cameroun-des-pates-sans-farine-de-ble-font-concurrence-aux-marques-importees

 

L’igname, une culture possible sur terrains contaminés

L’igname, une culture possible sur terrains contaminés

La culture de l’igname “koko milé”, qui ressemble à la pomme de terre,  constitue une alternative pour les consommateurs de produits des jardins ou d’élevages familiaux issus de terrains contaminés notamment à la chlordécone (pesticide) et ne présente “Aucun risque de contamination grâce aux lianes de cette culture hors-sol“, soulignent les spécialistes.

Lire la suite de l’article au lien suivant :

https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/igname-koko-mile-est-alternative-chlordecone-549785.html

L’igname : un ingrédient violet qui affole les gourmands

L’igname : un ingrédient violet qui affole les gourmands

Cakes, tartes, glaces, muffins… Depuis quelques mois, des photos de desserts recouverts d’un nappage violet éclatant font fureur sur Instagram. Toutes ces succulentes recettes ont un ingrédient en commun : le “purple ube”, un tubercule à chair violette originaire d’Asie, également connu sous le nom d”igname pourpre”.

Lire la suite de l’article au lien suivant :

http://www.terrafemina.com/article/la-folie-purple-ube-quel-est-cet-ingredient-violet-qui-affole-les-gourmands_a337412/1