L’igname sur Frigo Magic

L’igname sur Frigo Magic

Bonjour à tous,

L’association A.P.E.T.T.I.T a le plaisir de vous informer, de la publication de plusieurs de ces recettes à base d’igname via l’application “Frigo Magic”, application bretonne que nous avions déjà évoqué lors d’un précédent confinement, permettant de trouver une recette en fonction de ou des ingrédients à disposition chez soi en vue d’éviter au maximum le gaspillage alimentaire.

Retrouvez l’application via leur site ou sur les différents stores (apple, google) sur le net.

En vous souhaitant une bonne visite.

L’association A.P.E.T.T.I.T

De l’igname pour fabriquer des pâtes alimentaires

De l’igname pour fabriquer des pâtes alimentaires

Miondonini, marque de pâtes alimentaires fabriquées au Cameroun par l’entreprise Gariland International, a trouvé une alternative locale au blé en utilisant des tubercules comme le manioc, le macabo ou l’igname.

Lire la suite de l’article au lien suivant :

https://www.agenceecofin.com/entreprendre/2907-90431-au-cameroun-des-pates-sans-farine-de-ble-font-concurrence-aux-marques-importees

 

L’ensemble du site disponible en langue espagnole

L’ensemble du site disponible en langue espagnole

Bonjour à tous,

L’association A.P.E.T.T.I.T a le plaisir de vous informer, après la traduction de son ouvrage portant sur l’igname, de la traduction à présent de l’ensemble de son site Internet en langue espagnole.

Nous remercions là encore tous les membres et sympathisants ayant permis cela et notamment Philippe Leblanc-Hallier, l’un des auteurs du blog « Les Marmites de Marphyl » lequel a contribué non seulement à la traduction de l’ouvrage “L’igname sous toutes ses formes” en espagnol mais également à la traduction du site de l’association, tout cela malgré des soucis de santé.

En vous souhaitant une bonne visite.

L’association A.P.E.T.T.I.T

“L’igname sous toutes ses formes” traduit en espagnol

“L’igname sous toutes ses formes” traduit en espagnol

Bonjour à tous,

L’association A.P.E.T.T.I.T revient vers vous afin de vous informer de la disponibilité dès à présent de son ouvrage ‘L’igname sous toutes ses formes” en langue espagnole.

Vous trouverez celui-ci sur notre site, à la rubrique « Téléchargements ».

Pourquoi le choix de l’espagnol ? Pour 3 raisons :

–          la première étant que l’espagnol constitue la seconde langue la plus parlée au monde,

–          la seconde étant qu’une variété d’igname, dioscorea trifida, appelé communément « cousse couche », est originaire d’Amérique latine où est parlé majoritairement l’espagnol,

–          la troisième, enfin, étant que la langue espagnole demeure présente dans l’un des principaux pays, proche de la Nouvelle-Calédonie, faisant la promotion de l’igname à l’international que sont : les Philippines

Nous profitons de cet article pour remercier tous les membres et sympathisants ayant travaillé sur ce projet depuis près de 3 ans et notamment Philippe Leblanc-Hallier, l’un des auteurs du blog « Les Marmites de Marphyl » lequel a contribué non seulement à la traduction de l’ouvrage mais également en partie à sa réalisation par la contribution de plusieurs recettes à base d’igname, tout cela malgré d’importants soucis de santé.

En vous souhaitant une bonne lecture.

L’association A.P.E.T.T.I.T

Multiplication d’igname par mini-bouturage

Multiplication d’igname par mini-bouturage

Technique consistant à produire des petits tubercules entiers à partir de tubercules-mères, en les fractionnant transversalement en petits disques de 3 à 4 cm d’épaisseur, pour un poids d’environ 50 grammes, auxquels sont conservés un peu de peau d’où sortiront les futurs bourgeons, la multiplication par mini-fragment ou mini-bouturage appelé également “minisets” permet ainsi de résoudre non seulement le problème de pénurie de semences d’ignames mais aussi de diminuer leurs coûts.

Découvrez la technique de mini-bouturage en lisant la suite de l’article au lien suivant :

http://www.camer.be/67446/11:1/technique-efficace-pour-la-multiplication-daigname-par-mini-bouturage-en-afrique-et-particulierement-au-cameroun-cameroon.html

L’igname, une culture possible sur terrains contaminés

L’igname, une culture possible sur terrains contaminés

La culture de l’igname “koko milé”, qui ressemble à la pomme de terre,  constitue une alternative pour les consommateurs de produits des jardins ou d’élevages familiaux issus de terrains contaminés notamment à la chlordécone (pesticide) et ne présente “Aucun risque de contamination grâce aux lianes de cette culture hors-sol“, soulignent les spécialistes.

Lire la suite de l’article au lien suivant :

https://la1ere.francetvinfo.fr/martinique/igname-koko-mile-est-alternative-chlordecone-549785.html